Introduction :

Il y a quelque chose qui est remarquable chez les personnes avec le syndrome de Williams et Beuren. On observe facilement qu’elles ont de sérieuses difficultés dans certains exercices intellectuels, dans le dessin par exemple, et qu’elles ont également des capacités normales ou presque (ou supérieures ?) dans d’autres exercices intellectuels, dans le langage ou la musique par exemple. Le syndrome de Williams et Beuren est la première (à notre connaissance) maladie génétique connue qui touche spécifiquement certaines aptitudes intellectuelles. Les autres maladies génétique de l’intelligence touchent toutes les aptitudes plus globalement.

Caractérisation cognitive :

On observe clairement des hauts et des bas dans les capacités intellectuelles des personnes SW.

Les moins :

  • Le Visio-spatial : On observe un profond déficit visio-spatial. Les personnes SW ont de sérieuses difficultés dans le dessin par exemple, même très élémentaire.

Les plus :

  • Le langage : C’est un domaine dans lequel les personnes SW se « débrouillent » bien, les personnes SW parlent souvent clairement, correctement du point de vue grammatical, en utilisant même des phrases complexes et avec souvent de l’éloquence.
  • La musique : Les personnes avec SW semblent en général avoir « de l’amour » pour la musique, elles ressentent souvent un sentiment profond pour la musique. Les personnes avec SW peuvent souvent jouer de la musique, elles peuvent parfois jouer des rythmes complexes. Nous avons relevé dans nos documents que presque toutes les personnes SW ont l’oreille absolue ! , ou très certainement une proportion d’entre elles bien au dessus de la moyenne des gens. Plusieurs personnes SW peuvent jouer au piano une musique après l’avoir entendu qu’une seule fois. Il existe un cas, une femme SW qui peut chanter des milliers de chansons dans 22 langues différentes.
  • La reconnaissance des visages : Les personnes avec SW ont des capacités normales, ou presque, pour reconnaître les visages des gens. C’est vraiment une capacité très étonnante quand on la compare aux difficultés qu’elles ont dans le visio-spatial.

Caractérisation sociale :

Hyper sociable (sera développé prochainement)